Retour

Jean Durand condamné à cinq ans et dix mois de prison pour des crimes sexuels

L'ancien candidat aux élections municipales de Denholm Jean Durand a été condamné lundi après-midi à cinq ans et dix mois de prison pour plusieurs crimes sexuels à l'endroit de mineurs.

L'homme de 63 ans est resté impassible lors de l’énoncé de sa peine, au palais de justice de Gatineau, tandis que certains proches des victimes n’ont pas pu retenir leurs larmes.

Son avocat, Me Michel Lewis, a assuré qu'il ferait appel de cette sentence, qu'il considère comme « très sévère, compte tenu des circonstances, de sa maladie ». L’accusé a notamment fait deux anévrismes en 2003. Il a indiqué que son client était « nerveux et médicamenté ».

Le juge Paul Chevalier a souligné que l’état de santé de l’accusé ne pouvait pas constituer un facteur d’allègement de la peine. Il considère aussi que le risque de récidive est limité.

En octobre 2017, M. Durand a été reconnu coupable de 9 des 18 chefs d'accusation qui pesaient contre lui, soit de plusieurs accusations d'attentat à la pudeur et de grossière indécence sur quatre enfants et adolescents. Il a également été reconnu coupable d'agression sexuelle et d'incitation à des contacts sexuels sur un enfant et un adolescent.

Me Lewis a précisé que son client continuait à nier les faits.

Jean Durand est emprisonné au Centre de détention de Hull. Il avait été arrêté et inculpé il y a plus de cinq ans.

Avec les informations d'Agnès Chapsal

Plus d'articles