Retour

Jhade Montpetit : nous sommes les travailleurs du samedi

C'est le chant du cygne pour la série des Travailleurs du samedi. Après 25 semaines à visiter les auditeurs de la grande région d'Ottawa et Gatineau, nous mettons fin à notre tournée des lieux de travail où nous avons accueilli tous ces « travailleurs ». Bienvenue au terminus, dans le studio 11 des Malins plaisirs, avec Jhade Montpetit!

Un texte de Julien Morissette, à l'émission Les malins plaisirs

Les samedis matins de Jhade commencent bien avant le lever du soleil. Dans « sa campagne », elle marche sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller au beau milieu de la nuit les enfants et l'amoureux. Il est 4 h... et tout ce qu'on entend c'est le chant des oiseaux et le bruit de la cafetière.

Arrivée aux studios de la rue Queen, à Ottawa, Jhade a déjà lu les quotidiens et elle règle quelques détails avant le début de l'émission. Un deuxième café à la main, elle répond aux internautes et auditeurs qui envoient commentaires, suggestions et réflexions sur les sujets qui ont fait l'actualité de la semaine.

Les auditeurs avant tout

Même si l'idée paraît clichée, l'auditeur est réellement au coeur du travail de Jhade. Quinze ans après ses débuts dans une station de Hawkesbury, l'animatrice a vu la radio se transformer pour le meilleur.

Cette philosophie, Jhade l'applique jour après jour dans sa manière de concevoir et de présenter les émissions à l'antenne. Elle estime que la radio d'ICI Radio-Canada se rapproche des gens, « sans les infantiliser et en offrant du contenu de qualité », ajoute-t-elle.

L'idée de mettre de l'avant la parole et la réalité des auditeurs est ce qui nous a poussés à aller à votre rencontre, où que vous soyez. C'est ainsi que nous nous sommes invités dans les lieux où notre région est vivante chaque samedi matin.

Aller à votre rencontre

Avec les Travailleurs du samedi, nous avons goûté au chocolat, à la bière et au sirop d'érable produits ici; nous avons vécu les froids matins de février avec les travailleurs de la santé, les athlètes, les restaurateurs et les camelots; nous avons suivi les artistes et sportifs de la région qui représentent fièrement la région.

Nous avons eu le bonheur de découvrir des secrets bien gardés, en plus d'entendre des voix et des histoires jusqu'à maintenant inconnues. Par-dessus tout, nous avons pleuré et rigolé avec des bénévoles, des intervenants et des passionnés, qui font de la région de la capitale nationale notre maison.

Au micro des Malins plaisirs, Jhade compte bien continuer de mettre de l'avant les histoires des gens d'ici. Le plus grand plaisir qu'elle souhaite se permettre est de sortir des murs du studio pour aller diffuser directement dans ces lieux où les samedis matins sont animés.

« J'ai envie qu'on sorte le show. Je veux aller animer le samedi matin... je n'irai pas jusqu'à dire en direct de chez le monde, mais presque! Je veux qu'on fasse l'émission sur un bateau, dans un parc où il y a un festival. Je veux que les gens nous voient en plus de nous entendre. Je veux parler directement avec les gens! »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine