Retour

Jonathan Pitre obtient son congé de l'hôpital

Un an jour pour jour après avoir appris que sa greffe de moelle osseuse n'avait pas fonctionné, le jeune Jonathan Pitre, atteint de l'épidermolyse bulleuse, peut enfin respirer à l'extérieur des murs de l'hôpital.

L'adolescent originaire de Russell dans l'Est ontarien a subi au printemps une deuxième intervention dans le cadre d'un traitement expérimental pour guérir ses plaies. L'état de santé du jeune homme s'est par la suite amélioré grandement.

En entrevue au Téléjournal Ottawa-Gatineau depuis le Minnesota mercredi, sa mère, Tina Boileau, a dit avoir l'impression de vivre un rêve. Son fils suit maintenant des traitements de physiothérapie et peut même faire du vélo et de courtes promenades à pied.

La mère et son fils ignorent à quel moment ils pourront rentrer au pays. Ils disent toutefois avoir tiré des leçons de cette aventure aux États-Unis, dont celles de ne pas abandonner et de travailler en équipe.

Plus d'articles

Commentaires