Retour

Jonathan Pitre prend du mieux après un mois mouvementé

La mère de Jonathan Pitre, Tina Boileau, a transmis des nouvelles encourageantes sur l'état de santé de son fils après un mois éprouvant, où il a notamment dû retourner à l'hôpital au Minnesota.

« Jonathan est encore 100% greffé avec mes cellules et son nombre de globules blancs a augmenté à 1,1 », a-t-elle écrit sur son compte Facebook.

La famille a vécu beaucoup d'inquiétude au cours des derniers jours, alors que le taux de globules blancs de Jonathan a chuté de 13 à 0,4, la fin de semaine dernière. Le taux normal se situe entre 4 et 11.

Mme Boileau a mentionné que les médecins se sont dits préoccupés du fait que Jonathan pouvait se diriger vers un échec de sa deuxième greffe de la moelle osseuse qu'il a subie en mai.

Le mois dernier, le Franco-Ontarien âgé de 18 ans, originaire de Russell, était de retour à l'hôpital à Minneapolis pour traiter une infection du sang. Il en a été guéri, mais une pneumonie et deux virus ont été diagnostiqués peu de temps après.

Mme Boileau a expliqué que les médicaments utilisés pour le soigner avaient des effets similaires à la chimiothérapie et agissaient comme un suppresseur de cellules. En conséquence, le corps de Jonathan ne répondait pas à ses médicaments qui stimule la moelle osseuse pour produire des cellules souches.

« Ne jamais abandonner. Si vous trébuchez, relevez-vous. Ce qui s'est passé hier ne compte plus.Aujourd'hui, c'est un autre jour, rapprochez-vous de vos rêves et de vos objectifs », a déclaré Mme Boileau en guise d'encouragement pour conclure son message.

Jonathan Pitre souffre de l'épidermolyse bulleuse, une maladie génétique incurable aussi connue comme le syndrome de l'enfant papillon. Cette maladie rare cause la formation de cloques ou la rupture de la peau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine