Après des années de souffrance et des mois passés dans un hôpital du Minnesota, Jonathan Pitre a reçu des nouvelles encourageantes cette semaine : il pourrait bientôt recevoir son congé de l'hôpital.

« La semaine dernière, parler de congé d'hôpital aurait été bien loin dans mes pensées. Maintenant, ça pourrait se produire quelque part entre lundi et jeudi », a annoncé sa mère, Tina Boileau.

Le jeune Franco-Ontarien, originaire de Russell, qui célèbrera 17 ans vendredi, est à l'hôpital pour enfants de Minneapolis depuis la fin du mois de mars. Il a reçu une greffe de cellule souche qui pourrait lui sauver la vie.

C'était sa deuxième transfusion sanguine et greffe de moelle osseuse pour traiter l'épidermolyse bulleuse, aussi appelée le syndrome de l'enfant papillon. Cette maladie rare cause la formation de cloques et la rupture de la peau.

La dernière greffe semble bien fonctionner, puisque l'état de la peau de Jonathan s'est amélioré.

Mercredi, il a pu aller profiter du beau temps à l'extérieur, malgré le fait qu'il soit relié à un enchevêtrement de tubes et de machines médicales.

Des défis devant

Malgré les bonnes nouvelles, des complications sont survenues dans le processus de guérison. Son foie, ses reins et ses poumons ont été faibles, lui donnant des difficultés à respirer.

À un certain point la semaine dernière, les globules blancs de Jonathan, nécessaires pour combattre les infections, étaient à un niveau critique. Son médecin lui a assuré que c'était normal et lui a donné d'autres médicaments pour augmenter les globules blancs.

Malgré le congé d'hôpital à venir, Jonathan devra visiter l'hôpital pendant environ cinq heures quotidiennement pour recevoir des transfusions sanguines. Malgré cela, c'est un objectif qu'elle et son fils acceptent volontiers.

« Ça va être bien de retourner à la maison chaque soir, de cuisiner et de relaxer un peu », a dit Mme Boileau en faisant référence au petit appartement qu'elle a loué pendant les traitements et la convalescence de son fils.

Atteindre ses buts

Pour célébrer l'anniversaire de Jonathan, un gâteau spécialement livré par son infirmière préférée et un appel spécial sont au menu.

Le jeune homme adore les romans fantastiques, lui qui est en train d'écrire son propre roman. Sa mère a contacté son auteur préféré, qui a accepté de parler avec lui pour lui donner quelques conseils d'écriture.

C'est un autre exemple des efforts de sa mère pour donner à son fils des objectifs à atteindre.

« J'ai vraiment hâte de voir ce que les prochains mois auront à offrir à mon fils, de voir ce qu'il pourra faire qu'il n'a pas encore fait. Son plus grand but est d'être capable de marcher avec son chien Gibson, quand nous allons être de retour à la maison », a partagé Mme Boileau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine