Retour

Journée mondiale de l'eau : une petite localité pose un grand geste

La Municipalité de Lac-Simon, en Outaouais, a adopté un règlement bannissant la distribution de bouteilles d'eau en plastique à usage unique dans ses édifices, dans ses installations et lors de ses événements publics.

Un texte de Chantal Payant

Le conseil municipal a voté à l'unanimité en faveur de ce règlement le 2 mars dernier.

Lac-Simon, une communauté de 983 habitants permanents, dit être la première municipalité dans la MRC de Papineau à bannir les bouteilles d'eau dans ses édifices.

Est-ce la première localité en Outaouais et même au Québec ? Une conseillère de Lac-Simon, Odette Hébert, affirme « qu'à sa connaissance, oui », ajoutant que « si d'autres l'ont fait, elles ne l'ont pas dit! ».

Le conseil municipal de la petite localité s'est penché sur la question à la suite d'une recommandation de son nouveau comité consultatif sur l'environnement et après que la Ville eut investi plus de 34 000 $ dans l'installation d'équipements d'approvisionnement en eau potable de qualité à l'hôtel de ville.

Un geste qu'on veut exporter

Le président du Comité consultatif sur l'environnement de Lac-Simon, Yvon Locas, avoue dans un courriel que le « l'objectif avoué de cette prise de position est de sensibiliser les autres municipalités, les organismes et les citoyens à adhérer à cette pratique. »

M. Locas rappelle « les dangers associés à l'utilisation de ce type de contenant autant pour la santé humaine que pour le désastre environnemental y étant associé ».

Il souligne les études qui ont « démontré que l'eau en bouteille de nombreuses grandes marques contient une multitude de contaminants dont les dangers pour la santé sont méconnus. »

La conseillère Hébert dit que Lac-Simon va tenter de convaincre la MRC de Papineau et les autres localités membres de suivre son exemple. Une délégation de Lac-Simon doit faire une présentation dans un mois.

Pourquoi cet engouement pour les questions environnementales ?

Mme Hébert explique que Lac-Simon compte des gens « motivés et passionnés par l'environnement. »

Plus d'articles