Retour

Kathleen Wynne se défend de camoufler le coût du marché du carbone

Alors que la vérificatrice générale pense que le coût du marché du carbone devrait être affiché clairement sur la facture de gaz naturel des Ontariens, la première ministre Kathleen Wynne n'en voit pas l'utilité.

Elle affirme que son gouvernement a fait preuve de « beaucoup transparence » dans le dossier.

Les libéraux ont admis il y a nombre de mois que le nouveau système de plafonnement et de crédits d’échange pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ferait grimper d’environ 5 $ par mois la facture de chauffage des Ontariens à partir du 1er janvier.

Selon la directive de la Commission de l’énergie, cette dépense supplémentaire sera incluse dans la rubrique des coûts de distribution des factures de gaz naturel. Pour la Commission, il s’agit d’un simple coût opérationnel.

Le ministre de l’Énergie Glenn Thibeault ne compte pas intervenir non plus pour forcer la Commission à changer sa politique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine