Retour

L'accusé du meurtre de Michael Wassill a un lourd dossier criminel

Carson Morin, accusé du meurtre prémédité de Michael Wassill, dans le secteur d'Orléans à Ottawa, il y a quatre ans, a reconnu, quelques mois avant la tragédie, et lors d'un autre procès, avoir agressé un autre homme à l'aide d'un bâton de baseball.

La Couronne a fait la liste des crimes et des méfaits qu'a commis M. Morin, avant qu'il soit accusé d'avoir prémédité la mort de M. Wassill.

Elle a informé le tribunal que l'accusé avait été condamné pour des crimes à deux reprises lorsqu'il habitait à Détroit, dans l'État du Michigan, avec sa mère.

M. Morin a été reconnu coupable, en 2010, aux États-Unis, de possession de marijuana et de vol. Il a été condamné à une peine de prison avant d'être expulsé vers le Canada.

En 2012, à Sudbury, l'accusé a été condamné à une peine de prison pour conduite dangereuse.

De plus, alors qu'il était à Toronto, M. Morin a été reconnu coupable de possession de biens volés.

Voies de fait causant des lésions corporelles

Trois mois avant le meurtre de Michael Wassil, Carson Morin, a reconnu avoir agressé un autre homme avec un bâton de baseball.

La victime, un vendeur de drogue qui travaillait pour M. Morin, avait subi une commotion cérébrale, avait eu plusieurs dents cassées, de multiples contusions et avait dû avoir plusieurs points de suture au nez.

M. Carson a reconnu qu'il avait agressé cet homme, parce qu'il lui avait manqué de respect. Lors de son procès pour voies de fait causant des lésions corporelles, l'accusé avait indiqué au juge qu'il avait travaillé fort pour modifier son comportement et sa vie, et qu'il avait changé.

Légitime défense

Plus tôt cette semaine, Carson Morin a expliqué que le jour du meurtre de Michael Wassill, il s'était présenté au domicile de la victime sans intentions malveillantes.

Il a dit qu'il voulait tout simplement récupérer de l'argent d'une strip-teaseuse vivant à cet endroit et qu'il portait sur lui des gants de latex bleu et un couteau tout usage afin de se défendre et de se donner de l'assurance.

Il a indiqué que le coup fatal porté à M. Wassill était accidentel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine