Retour

L'action d'Hydro One à 21,50 $ à l'ouverture de la Bourse de Toronto

Le gouvernement de l'Ontario lance la plus importante privatisation d'une société d'État canadienne depuis 20 ans. La province met en vente ses premières actions d'Hydro One à la bourse de Toronto.

Les 81,1 millions d'actions, d'abord évaluées à 20,50 $ chacune, étaient estimées à 21,50 $ à l'ouverture de la Bourse de Toronto jeudi matin.

La vente va donc de l'avant même si, la semaine dernière, le nouveau directeur de la responsabilité financière de la province a prévenu les libéraux que la transaction serait avantageuse à court terme seulement.

Le ministre de l'Énergie, Bob Chiarelli, croit que la privatisation partielle du distributeur d'électricité permettra à l'Ontario de faire des investissements sans augmenter les impôts ou sa dette.

La vente de cette première portion de 13,6 % des parts de la province dans la compagnie devrait rapporter 1,66 milliard de dollars.

Il s'agit de la première étape du plan du gouvernement de se départir progressivement de 60 % du capital d'Hydro One.

Trois autres appels publics à l'épargne similaires devraient suivre. La vente des actions d'Hydro One devrait rapporter un total de 9 milliards de dollars.

Environ 5 milliards serviraient à rembourser la dette du distributeur d'électricité, alors que le reste servirait à financer le plan d'infrastructure de la province de 130 milliards de dollars sur 10 ans.

La Banque Royale du Canada et la Banque de Nouvelle-Écosse, qui font office de souscripteurs, peuvent aussi acheter 8,15 millions d'actions, pour un total de 1,83 milliard de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine