L'équipe d'ICI Ottawa-Gatineau vous propose de retrouver les meilleurs dossiers publiés sur notre site web, cette semaine.

Ottawa 2017 : des activités organisées loin du regard du public

Alors qu'il ne reste que 250 jours avant les grandes festivités du 150e anniversaire de la Confédération, le bureau d'Ottawa 2017 laisse transpirer peu de détails sur la façon dont il prend ses décisions. Un conseiller municipal et deux experts croient d'ailleurs que les organisateurs devraient faire preuve d'une plus grande transparence.

Moins d'argent de l'Outaouais coule vers les hôpitaux d'Ottawa

La tendance à la hausse des montants payés par Québec à des hôpitaux ontariens semble ralentir.

Selon des données de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ), dont Radio-Canada a obtenu copie, les patients de l'Outaouais sont en effet moins nombreux à traverser la rivière pour obtenir des soins dans un hôpital d'Ottawa.

Il y existe une exception, toutefois, à Hawkesbury...

Explosion du nombre de patients québécois à l'hôpital de Hawkesbury

L'Hôpital général de Hawkesbury a accueilli l'an dernier près de 24 000 patients québécois, un chiffre bien supérieur à n'importe quel autre hôpital d'Ottawa. Soigner ces personnes qui résident en Outaouais, dans les Laurentides et dans la région de Montréal a coûté près de 27 millions de dollars à la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ), en 2015.

Des agents de la GRC unilingues sur la colline du Parlement

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) ne respecte pas toujours ses obligations en matière de langues officielles sur la colline du Parlement à Ottawa, selon un rapport préliminaire d'enquête, dont Radio-Canada a obtenu copie.

D'après le document du Commissariat aux langues officielles, à quatre reprises l'an dernier, certains agents de la GRC en poste sur la colline du Parlement n'ont pas été en mesure d'offrir un service en français à des membres du public, ce qui a mené des citoyens à porter plainte.

La CCN retient le projet du propriétaire des Sénateurs pour les plaines LeBreton

Le futur paysage des plaines LeBreton, à Ottawa, commence enfin à se dessiner. C'est finalement le projet piloté par le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, qui a retenu l'attention de la Commission de la capitale nationale (CCN) parmi les deux ambitieux projets en lice.

Plus d'articles

Commentaires