Retour

L'AFPC poursuit ses attaques contre les conservateurs

L'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) a lancé, lundi, la phase deux de sa campagne « Stoppons l'hémorragie », qui vise à empêcher la réélection des conservateurs.

L'objectif du plus important syndicat de la fonction publique canadienne, qui représente 180 000 employés de l'État, est de dénoncer les compressions faites par le parti de Stephen Harper et les réductions de services qui y sont liées.

« La liste est très longue, que ce soit l'environnement, l'inspection des aliments, les postes qui ont été fermés pour la recherche et le sauvetage, les anciens combattants et j'en passe », précise Larry Rousseau, vice-président directeur de l'AFPC pour la capitale nationale.

M. Rousseau explique que le syndicat veut non seulement sensibiliser ses membres, mais également tout le public canadien, à ce qu'il qualifie de problèmes causés par les conservateurs au cours des dix dernières années.

Le syndicat demande à ses membres d'étudier la position des partis dans leur circonscription et de voter pour celui qui est le mieux placé pour défaire les conservateurs.

Avec la Presse canadienne

Plus d'articles

Commentaires