Retour

L’alcool lié à une surdose mortelle d’opioïdes sur cinq

Une nouvelle étude indique que la consommation d'alcool a pu contribuer à des dizaines de surdoses mortelles en Ontario de 1993 à 2013, l'alcool étant un facteur dans plus de 20 % de ces morts.

Il faut absolument éviter de combiner alcool et opioïdes, selon Tara Gomes de l’Institut de recherche en services de santé, qui a pris part à l’étude en collaboration notamment avec l'Ontario Drug Policy Research Network.

Le nombre d'Ontariens morts d'une surdose d'opioïdes qui avaient consommé de l'alcool est passé de 48 à 137 de 1993 à 2013, selon l'étude.

La plus récente vague de surdoses mortelles est plutôt liée à la présence de fentanyl, un puissant analgésique ajouté par les revendeurs de drogue souvent à l'insu des consommateurs. Toutefois, les dangers liés à la combinaison entre l'alcool et les opioïdes demeurent, souligne Mme Gomes.

Un ou deux verres peuvent être dangereux

De son côté, le Dr Tim Stockwell, qui se spécialise dans la recherche sur les dépendances à l'Université de Victoria, dit que bien des consommateurs de drogue sous-estiment les effets de l'alcool.

« Un ou deux verres peuvent éliminer votre tolérance aux opioïdes, prévient-il. Vous pensez que vous avez pris une dose correcte, mais en ajoutant l'alcool, les conséquences peuvent être fatales. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine