Retour

L'ancien batteur qui accompagnait Stephen Harper est condamné dans une affaire de moeurs

L'ancien batteur du groupe de musique de l'ex-premier ministre du Canada Stephen Harper a écopé, lundi, d'une peine de deux ans de prison assortie de trois ans de probation, après avoir plaidé coupable à des accusations de contacts sexuels avec une adolescente de 16 ans.

Initialement, Phillip Nolan faisait face à cinq chefs d'accusation d'agression sexuelle, cinq chefs d'accusation de contacts sexuels et cinq autres d'exploitation sexuelle envers une personne mineure relativement à des incidents impliquant deux adolescentes.

À la demande de la Couronne, une partie de ces accusations ont été abandonnées.

L'accusé a plaidé coupable à deux chefs d'accusation pour contacts sexuels.

L'homme de 45 ans devra se soumettre à un test d'ADN. Aussi, il est désormais inscrit sur une liste de délinquants sexuels, en plus de ne pas avoir le droit de détenir une arme pendant 10 ans.

Les faits qui lui étaient reprochés étaient survenus de 1998 à 2000, dans le cadre de ses fonctions.

Rappel des faits

Phillip Nolan enseignait la musique à l'école publique Avalon, dans le quartier Orléans, à Ottawa. Lorsqu'il a été accusé en février 2014, il jouait également de la batterie dans un groupe, baptisé Herringbone, qui accompagnait de temps à autre Stephen Harper.

Le Conseil scolaire du district d'Ottawa-Carleton(OCDSB) avait affecté M. Nolan à des tâches administratives à la suite du déclenchement de l'enquête policière, en novembre 2013. Le dépôt d'accusations avait ensuite mené à sa suspension.

Avec des informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine