Retour

L'ancien centre Mélaric ferme à nouveau ses portes

Le centre de désintoxication Robert Piché-Elphège Roussel fermera ses portes en raison du faible taux d'occupation.

Sauvé en avril 2016, ce centre autrefois connu sous le nom de Mélaric fermera définitivement ses portes dans les prochaines semaines. Seulement 38 des 110 lits sont présentement occupés.

Une partie d'une enveloppe de 6 millions de dollars octroyée par Québec pour l'ensemble des centres de désintoxication de la province avait remis sur les rails ce centre qui avait blâmé les compressions budgétaires pour sa première fermeture.

Selon le commandant et pilote Robert Piché, qui avait contribué au sauvetage du centre, le plan de redressement était trop optimiste. La nouvelle administration n’a pas pu non plus toucher la clientèle judiciarisée de l’Outaouais qui aurait permis de maintenir un taux d’occupation viable.

Plus d'articles

Commentaires