Retour

L'ancien directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, est mort

L'ancien directeur général des Sénateurs d'Ottawa Bryan Murray est décédé samedi matin à l'âge de 74 ans, a annoncé la formation sportive.

Murray avait quitté ses fonctions en avril 2016. Il est toutefois resté dans le giron de l'équipe, à titre de conseiller principal dans le domaine des opérations hockey.

Il avait annoncé publiquement, lors d'une entrevue au réseau TSN, en novembre 2014, être atteint d'un cancer du côlon de stade 4.

Il a travaillé 35 ans consécutifs dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a été entraîneur pendant 18 saisons et 1239 matchs.

Natif de Shawville, en Outaouais, il laisse dans le deuil sa femme, ses deux filles et d'autres membres de sa famille. Il vient d'une famille de 10 enfants.

Une carrière prospère

Murray amorce sa carrière d'entraîneur-chef lors de la saison 1981-1982, avec les Capitals de Washington. Il est congédié à mi-chemin dans la saison 1989-1990 avant d'être remplacé par son frère Terry.

Il occupe les postes d'entraîneur ou de directeur général avec les Red Wings de Detroit, les Panthers de la Floride et les Ducks d'Anaheim. En 2004, il décide de quitter le soleil de la Californie pour la capitale nationale du Canada. Il devient l'entraîneur des Sénateurs d'Ottawa, succédant ainsi à Jacques Martin.

Lors de sa première saison à Ottawa, suivant le conflit de travail dans la LNH, en 2005-2006, il mène les Sénateurs vers une saison de 113 points, égalant un record d'équipe, et à un titre de la section Nord-Est. Ils sont toutefois surpris au deuxième tour par les Sabres de Buffalo.

La saison suivante, Murray guide les Sénateurs jusqu'en finale de la Coupe Stanley avant de s'incliner en cinq parties contre son ancienne équipe, les Ducks. Il reste derrière le banc pour une dernière saison, en 2007-08, avant de se retirer avec un dossier de 620 victoires, 465 défaites, 131 matchs nuls et 23 défaites en prolongation. En février 2007, il devient le 5e entraîneur de la LNH à remporter 600 victoires.

Murray est nommé directeur général des Sénateurs en 2007, prenant les rênes de John Muckler. Il exerce ses fonctions jusqu'à ce qu'il cède sa place à Pierre Dorion, au terme de la saison 2015-2016.

Murray remporte en 1984 le trophée Jack Adams, remis à l'entraîneur-chef de l'année dans la LNH. Il a aussi été nommé directeur général de l'année en 1996, alors que ses jeunes Panthers causent une surprise de taille en se rendant jusqu'en finale de la coupe Stanley.

Le 24 janvier dernier, Murray devient le premier membre du Cercle d'honneur des Sénateurs.

Les hommages fusent

Les réactions de désarroi ont été nombreuses samedi sur la planète hockey.

« Bryan était l'un des plus grands hommes que le hockey ait connus. Il était aussi un formidable père, mentor et enseignant », a fait savoir le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, par voie de communiqué.

Les Sénateurs d'Ottawa ont diffusé une vidéo pour rendre hommage à leur ancien entraîneur et directeur général.

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman a tenu à souligner la contribution de Bryan Murray.

« La force et le caractère de Bryan ont été reflétés dans les équipes qu'il a dirigées et qu'il a bâties. Même si sa cordialité et son sens de l'humour étaient présents, ils étaient accompagnés d'une détermination et d'un désir de compétition. Alors que nous faisons notre deuil, nous célébrons son courage et tout ce qu'il a fait pour le sport », a-t-il déclaré.

L'entraîneur-chef des 67 d'Ottawa, André Tourigny, qui a côtoyé Murray alors qu'il était entraîneur adjoint des Sénateurs d'Ottawa, en 2015 et 2016, a qualifié le défunt de « passionné ».

« Ce qu'il faut se souvenir de Bryan, c'est que c'était un battant. C'est un homme qui n'abandonnait jamais. Il était comme ça dans son combat », a estimé M. Tourigny.

Plusieurs équipes de la LNH ont également tenu à offrir leurs condoléances à la famille de Bryan Murray.

Les Ducks d'Anaheim ont tenu à saluer la contribution de M. Murray à leur organisation. Il a travaillé en Californie de 2001 à 2004.

« Bryan a mené notre organisation avec classe, dignité et charisme », ont-ils écrit dans un communiqué publié sur le site internet de l'équipe.

Le gardien de but des Sénateurs Craig Anderson, via Twitter, a indiqué être dévasté par la nouvelle. Il a souligné qu'il devait beaucoup à M. Murray.

Avec des informations de Justine Boutet et Antoine Trépanier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine