Retour

L’ancien PDG de la Banque TD chargé de convaincre Amazon de choisir l'Ontario

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a nommé Ed Clark, l'ancien PDG de la Banque TD, à la tête d'un groupe de travail chargé de convaincre Amazon d'ouvrir son nouveau siège social dans la province.

Le géant du commerce en ligne a annoncé plus tôt cette semaine qu’il compte créer un second siège social nord-américain et plusieurs villes sont déjà sur les rangs pour l'accueillir.

Samedi, Kathleen Wynne a annoncé qu'Ed Clark dirigera un groupe de travail composé de dirigeants d'entreprises pour séduire Amazon. Ed Clark a pris sa retraite de la Banque TD en 2014 et est ensuite devenu le conseiller en affaires de Kathleen Wynne.

Le maire de Toronto, John Tory a déjà fait part de l’intérêt de la Ville Reine pour accueillir les bureaux d’Amazon.

Amazon compte dépenser plus de 5 milliards de dollars pour construire ce nouveau siège social en Amérique du Nord qui accueillerait jusqu’à 50 000 employés avec un salaire moyen de plus de 100 000 $ US par an. Selon son fondateur et PDG, Jeff Bezos, la compagnie compte garder son siège actuel à Seattle et en créer un autre équivalent.

Les villes ont jusqu’au 19 octobre pour présenter leur candidature sur un site internet spécial et Amazon prendra sa décision l’année prochaine.

La compagnie a énuméré plusieurs critères comme une situation de choix, un accès au transport en commun et la proximité d’un aéroport. Tout emplacement potentiel doit aussi permettre à Amazon d’agrandir ses locaux.

D’autres villes canadiennes comme Waterloo ou Vancouver pourrait aussi avoir le profil. Calgary et Edmonton se sont également montrées intéressées.

Amazon n’a toutefois pas précisé à quel point elle serait prête à s’installer à l’extérieur des États-Unis.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine