Retour

L'archidiocèse d'Ottawa envisage la fermeture de l'église de Fournier

Dans l'Est ontarien, les habitants de Fournier célèbrent cette année le 150e anniversaire de la paroisse Saint-Bernard. Toutefois, le sort réservé à l'église catholique du village par l'archidiocèse d'Ottawa vient quelque peu assombrir la fête.

Un texte de Denis Babin

« Les célébrations sont déjà commencées. Et là, on vient d'avoir un coup de poignard en plein ventre », lance André Péloquin, qui habite ce coin paisible de l'Est ontarien depuis plus de 40 ans.

La fierté des paroissiens vient en effet d'en prendre un coup.

Jeudi dernier, l'archevêque d'Ottawa, Mgr Terrence Prendergast, a confirmé lors d'une rencontre tenue au centre communautaire de Fournier ce dont plusieurs paroissiens se doutaient depuis février dernier, soit que les jours de leur église pourraient être comptés.

« L'archidiocèse a l'intention de fermer l'église »

« L'archidiocèse d'Ottawa a l'intention de fermer l'église Saint-Bernard et la paroisse dans un avenir rapproché », peut-on lire dans une lettre datant du 28 mars envoyée à la Municipalité de La Nation par l'archidiocèse.

« Je suis sorti [de la rencontre] très désappointé, parce que j'ai senti qu'on travaillait contre nous autres plutôt que d'essayer de trouver une solution au problème », confie M. Péloquin.

Pour les habitants de Fournier, une décision menant à la fermeture du lieu de culte défierait toute logique. Leur paroisse, sans rouler sur l'or, se porte bien financièrement.

« C'est dans le noir, ce n'est pas dans le rouge. On a fait au-dessus de 8000 $ de profit après l'opération de toute l'année », ajoute M. Péloquin.

Sans compter que la fermeture de l'église est évoquée alors même que le projet de reconstruire celle de Saint-Isidore, qui a été la proie des flammes l'été dernier, progresse.

De son côté, le maire de La Nation, François St-Amour, qui demeure à Fournier, ne veut surtout pas que ce débat vienne envenimer les relations entre les deux communautés voisines.

« Avec cette attitude-là, ça peut vinaigrer la relation avec le village de Saint-Isidore et le village de Fournier », juge le premier magistrat.

Les élus refusent de se plier à une demande de l'archidiocèse

Entre-temps, l'archidiocèse d'Ottawa a demandé au conseil municipal de La Nation de retirer une résolution adoptée tout récemment pour enclencher le processus qui ferait de l'église catholique de Fournier un bâtiment patrimonial.

Dans sa lettre à la Municipalité, l'archidiocèse indique « qu'une telle désignation lui imposerait un fardeau financier considérable » qui « l'obligerait à retarder de façon significative la reconstruction de l'église de Saint-Isidore ».

La demande de l'archidiocèse a été rejetée par les élus, lundi soir. Cette résolution, indique M. St-Amour, n'est toutefois pas « coulée dans le béton ».

« Dans six mois, s'il y a un arrangement entre les paroissiens et l'archidiocèse, on peut la retirer », explique-t-il.

L'archidiocèse d'Ottawa n'a pas répondu à notre demande d'entrevue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine