Retour

L'Association des enseignants catholiques anglophones durcit le ton

L'Association des enseignants catholiques de langue anglaise de l'Ontario menace d'entamer une grève du zèle, jeudi, à moins qu'une entente ne soit conclue d'ici là avec le gouvernement.

Le syndicat explique que les négociations de la semaine dernière n'ont pas porté leurs fruits.

Les 50 000 membres de l'organisation annuleront donc les activités parascolaires prévues cet automne, jusqu'à ce qu'une entente soit conclue avec le gouvernement ontarien.

Selon la présidente du syndicat, Ann Hawkins, les discussions achoppent surtout sur des questions de conditions de travail et de pratiques d'embauche.

La rentrée des classes est prévue dans trois semaines, soit le 8 septembre, mais aucun des quatre syndicats d'enseignants n'a encore signé d'entente avec la province.

Les syndiqués sont tous dans une position légale pour débrayer.

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, croit cependant que des ententes sont possibles avant le retour des élèves dans les salles de classe. Elle a assuré que ce dossier figurait en tête des priorités de son gouvernement.

D'après des informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine