Retour

L’avenir du canal de Grenville, entre inquiétude et espoir

Dans la MRC d'Argenteuil, des résidents de Grenville se battent depuis plusieurs années pour assurer la sauvegarde du canal maritime qui traverse leur village. L'arrivée d'un nouveau gouvernement à Ottawa suscite beaucoup d'espoir.

Au fil des ans, les brèches se sont multipliées dans les murs de soutènement de l'ouvrage, ce qui rend ses abords dangereux pour le public et met à rude épreuve les infrastructures dans la partie sud du village.

« C'est effrayant. Il est magané. Il a encore déboulé dernièrement. La rue aurait pu tomber dans l'eau. Les poteaux ont commencé à tomber, puis on ne voudrait pas que ça arrive », déplore le président du Comité pour la sauvegarde du patrimoine de Grenville, Laurent Chartrand.

Le Village de Grenville a déjà dépensé plus de 325 000 $ pour stabiliser le canal. Mais une remise à niveau pourrait coûter entre 2 et 5 millions de dollars.

« Si je parle de remettre ça comme il était exactement, là on parle de 13 à 15 millions », ajoute le maire du village, Luc Grondin.

Ce dernier a bon espoir que le gouvernement fédéral débloquera les fonds nécessaires pour les travaux de réfection, puisque la Municipalité ne peut pas assumer seule de tels coûts.

Une rencontre portant exclusivement sur le canal de Grenville aura lieu, ce mercredi, avec le député d'Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon.

D'après un reportage de Denis Babin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine