Retour

L'école primaire Euclide-Lanthier fermera ses portes jusqu'à la fin de l'année scolaire

Vendredi matin, un bris de tuyauterie a provoqué l'évacuation de l'école primaire Euclide-Lanthier, située dans le secteur d'Aylmer. La Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) a depuis annoncé que l'école fermera ses portes jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Le sous-sol de l'école primaire, situé au 50, rue Élizabeth, a été inondé à la suite d'un bris de tuyauterie.

Dany Fortin, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Gatineau, a expliqué qu'un appel d'urgence avait été logé par des responsables de l'école vendredi matin, vers 10 h.

« Les pompiers arrivés sur place ont rapidement constaté une accumulation d'eau d'une trentaine de centimètres au sous-sol, contenant des salles électriques avec des disjoncteurs allant jusqu'à 600 volts », a expliqué M. Fortin.

L'école Euclide-Lanthier a par la suite été évacuée à titre préventif. Les élèves ont été relocalisés au Centre communautaire Belmont et au cinéma d'Aylmer pour la journée.

Depuis, la CSPO a confirmé que le « bris [avait] causé des dommages au système électrique ».

Des travaux majeurs devront être entrepris dans les prochaines semaines, forçant la fermeture de l'école jusqu'à la fin de l'année scolaire. Tous les examens ministériels prévus la semaine prochaine ont été reportés.

La Commission scolaire a annoncé par voie de communiqué qu'une cellule de crise avait été déployée afin de mener à bien la relocalisation de ses 550 élèves. Les cours devraient reprendre mercredi prochain, bien qu'on ignore pour l'instant dans quel bâtiment ils se dérouleront.

Une école en mauvais état?

Les enfants de Julie Savard fréquentent l'école Euclide-Lauthier.

« Mes enfants vont à cette école depuis de nombreuses années. Comme beaucoup de parents, j'ai pu constater que les installations ne sont pas toujours très bien entretenues », a déploré la mère.

Mme Savard rappelle que toit de l'école coulait l'an dernier, ce qui avait affecté la santé de plusieurs élèves, notamment d'un des siens.

En entrevue à l'émission Sur le vif, le directeur général de la Commission scolaire, Jean-Claude Bouchard, a tenté de rassurer les parents en déclarant que l'édifice était « en bonne condition » et que le ministère suivait son état « d'année en année ».

La Commission scolaire devrait transmettre plus d'informations aux parents et aux élèves dans les prochains jours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un chiot décide de se rafraîchir... dans le réfrigérateur





Rabais de la semaine