Retour

L'église unie Dominion-Chalmers d'Ottawa s'inquiète pour son avenir financier

Une église historique du centre-ville d'Ottawa, bien connue pour les concerts et les festivals de musique qui s'y tiennent, s'interroge sur son avenir financier. L'église unie Dominion-Chalmers, située sur la rue O'Connor, entre les rues Lisgar et Cooper, a vu le nombre de ses fidèles décliner au fil des ans.

Selon le révérend James Murray, l'église aura épuisé ses ressources financières dans quatre à cinq ans.

« Il n'y a pas de pancarte à vendre sur le terrain. Nous commençons tout juste à nous poser des questions, comment nous pouvons nous reconstruire à long terme [traduction libre] », explique le pasteur Murray.

Malgré sa popularité pour la tenue de concerts, notamment lors du Festival de jazz et de l'International de musique de chambre, la congrégation est passée de près de 2000 personnes dans les années 1960 à près d'une centaine aujourd'hui. L'âge moyen des fidèles qui fréquentent cette église se situe autour de 75 ans.

Construite dans les années 1910, l'église Dominion Chalmers a utilisé une partie de ses actifs pour la modernisation de l'édifice au début des années 2000, notamment pour installer l'air climatisé et assurer un accès aux personnes à mobilité réduite.

Des déficits

La gestion d'un édifice historique est très coûteuse, selon David Hayman, président du comité des planifications financières à long terme de l'église unie Dominion-Chalmers.

L'établissement enregistre des déficits depuis quelques années et l'heure est au choix difficile, selon lui. La congrégation devra notamment décider si elle doit garder son église.

Des initiatives ont récemment été lancées afin d'attirer de nouveaux fidèles, notamment avec la tenue de conférences « Café Church » le samedi matin.

M. Hayman précise que l'établissement envisage aussi un projet de réaménagement du spacieux stationnement.

Peu importe la voie choisie, le domaine des arts occupera une place de choix dans l'avenir de l'église, souligne-t-il. David Hayman ajoute que l'édifice accueille plus de 70 concerts par année et qu'il a le potentiel d'en accueillir davantage.

D'après CBC

Plus d'articles