Retour

L'élevage de poules et d'abeilles sera dorénavant permis à Gatineau

Dès cet été, des élevages de poules et d'abeilles en milieu urbain pourraient faire leur apparition à Gatineau. Les élus municipaux ont donné leur accord de principe à un projet pilote d'un an en ce sens, mardi, une décision qui devrait être entérinée par le conseil municipal le 14 février.

Si tout se déroule comme prévu, les citoyens pourront élever des poules et avoir des abeilles en vue de la consommation personnelle d'oeufs et de miel. Ces projets d'agriculture urbaine pourraient aussi être réalisés à des fins récréatives et éducatives.

La Ville de Gatineau entend octroyer un total de 50 autorisations pour l'élevage de poules pondeuses, avec une limite de trois poules par résidence. Les coqs seront interdits pour éviter le bruit lié à leur chant matinal.

« Les gens vont devoir présenter un projet [...] démontrer un intérêt. Il y a un comité qui va évaluer et il va y avoir 50 permis qui vont être donnés dans cette période-là d'un an », a expliqué la conseillère du district du Parc-de-la-Montagne-Saint-Raymond, Louise Boudrias.

La Municipalité assure que le projet pilote sera encadré par des lois provinciales et une réglementation très stricte.

15 élevages d'abeilles seront permis

Quant à l'élevage d'abeilles, déjà à l'essai à la ferme Moore, il sera désormais étendu sur l'ensemble du territoire gatinois. Au total, 15 permis seront octroyés dans le cadre du projet pilote.

Le porte-parole d'Apicentris, un des partenaires de la mise en oeuvre du projet pilote, espère que le conseil municipal décidera de continuer de permettre l'élevage d'abeilles à Gatineau une fois le projet pilote terminé.

« Les apiculteurs trouvent leurs avantages dans un encadrement », a fait valoir Daniel Hamelin. « On sait où se situent les ruches et on s’assure que tout se fait correctement, qu’il n’y ait pas de problème ni pour les apiculteurs ni pour le grand public. »

Les personnes intéressées à participer au projet pilote pourront s'inscrire en ligne.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine