Retour

L'évadé du Centre hospitalier Pierre-Janet avait une employée complice

L'évadé du Centre hospitalier Pierre-Janet, David Harvey, avait une complice, a mentionné le procureur de la Couronne, lors de la comparution de l'accusé au palais de justice de Gatineau vendredi matin.

Le procureur de la Couronne, Stéphane Rolland, a été informé par la Sûreté du Québec (SQ) que l'employée du centre que l'on croyait avoir été blessée au moment de la fuite de David Harvey était en fait sa complice.

L'employée aurait fait semblant d'être inconsciente à la suite de l'évasion.

La Couronne s'oppose à ce que l'accusé retourne au Centre hospitalier Pierre-Janet, estimant que pour la sécurité publique, il devrait être en prison.David Harvey fait partie d'un réseau qui l'a pris en charge dès son évasion en l'aidant à se rendre à Montréal et en lui fournissant de l'argent, des moyens de transports et de communications.

Il fait face à des accusations d'évasion de garde légale, de vol qualifié et de voies de fait simples.

L'accusé doit se présenter de nouveau devant la cour cet après-midi. De nouvelles accusations de voies de fait armées et de menaces de mort seront portées contre lui, en lien avec des dossiers dans la métropole, précise le procureur de la Couronne Stéphane Rolland.

L'homme de 22 ans était traité à l'hôpital psychiatrique lorsqu'il a pris la fuite.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine