Retour

L’ex-otage canadien Joshua Boyle fait face à quatre nouveaux chefs d'accusation

L'ancien otage canadien en Afghanistan, Joshua Boyle, fait face à 4 nouveaux chefs d'accusation qui viennent s'ajouter aux 15 autres, notamment pour agression sexuelle et séquestration. Il a comparu par vidéoconférence, vendredi matin, à partir du centre de détention d'Ottawa-Carleton.

M. Boyle, qui avait été retenu en captivité avec sa famille par les talibans pendant cinq ans, est accusé de :

  • voie de fait;
  • séquestration;
  • voie de fait armée;
  • harcèlement criminel.

Rappelons qu'il fait déjà face à 15 chefs d'accusation, dont 8 accusations de voies de fait, 2 accusations de séquestration et une accusation d'avoir poussé une personne à « consommer quelque chose de néfaste, c'est-à-dire de la Trazodone [une substance qui peut servir d'antidépresseur] ».

L'homme de 34 ans va être transféré à Brockville dès que possible pour une évaluation psychiatrique d'au moins 60 jours. Sa demande de libération conditionnelle a donc été rejetée.

La prochaine comparution de Joshua Boyle aura lieu le 26 mars.

Plus d'articles