Retour

L'heure est aux décisions difficiles pour les retraités et les ex-employés de Nortel

Des retraités et d'anciens travailleurs de Nortel sont conviés à une rencontre d'information, mercredi, à Ottawa, pour discuter de leur fonds de pension.

Des rencontres du genre, auxquelles sont invitées quelque 20 000 personnes, se dérouleront un peu partout au pays ce mois-ci.

Les anciens employés de l'ex-géant des télécoms devront décider s'ils veulent encaisser ce qui reste dans leur fonds de pension comme somme forfaitaire, ou s'ils préfèrent mettre l'argent dans une rente, afin qu'un montant fixe leur soit versé annuellement. 

Leur décision doit être prise d'ici la fin de l'année. 

Des avocats de la firme qui a représenté des retraités pendant les procédures judiciaires seront sur place pour répondre aux questions.

Susan Philpott, partenaire à la firme Koskie Minsky LLP, soutient que les documents d'information qui ont été envoyés aux ex-employés et aux retraités sont longs et complexes. « Ce sont de relativement importantes décisions à prendre pour ces gens [trad. libre] », explique-t-elle.

Près de huit ans plus tard, le dossier de la faillite internationale de Nortel n'est toujours pas réglé. Près de 11 milliards restent à être divisés.

Les anciens employés et les retraités de Nortel sont toujours des requérants dans le dossier de faillite et espèrent aboutir à une entente.

D'après CBC

Plus d'articles