Retour

L'ombudsman va enquêter sur l'isolement dans les prisons

L'ombudsman de la province ouvre une enquête sur le placement de détenus en isolement à la suite de plaintes et de situations particulièrement graves.

L'enquête portera sur la façon dont le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels supervise la situation et fait le suivi des cas de placements en isolement.

En 2015-2016, l'ombudsman avait reçu 186 plaintes au sujet de l’isolement. Depuis le 1er avril, il en a reçu 175.

Récemment, du personnel de son bureau a visité la prison de Thunder Bay pour en apprendre plus sur la situation d'Adam Capay, un prisonnier accusé du meurtre d'un autre détenu. Il a passé plus de quatre ans en isolement dans une cellule en plexiglas.

En tant que bureau complètement indépendant et impartial qui a examiné des milliers de plaintes sur les établissements correctionnels de l’Ontario durant plus de 40 ans, nous sommes extrêmement bien placés pour enquêter sur ce problème et le commenter.

Paul Dubé, ombudsman, dans une déclaration écrite

Plus tôt cette année, l'ombudsman a présenté un rapport et de nombreuses recommandations pour réformer la pratique.

La province a aussi nommé le mois dernier un conseiller indépendant pour la réforme des services correctionnels. Howard Sapers entrera en fonctions le 1er janvier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine