Retour

L'Ontario demande l'avis du public sur le statut légal des « cannabis lounges »

L'Ontario envisage d'autoriser les « cannabis lounges » accrédités lorsque la légalisation de la marijuana interviendra cet été et demande l'avis du public sur la question.

D'après la loi adoptée à l'automne dernier, la province compte vendre de la marijuana dans 150 comptoirs gérés par une filiale de la Régie des alcools de l'Ontario aux personnes de 19 ans et plus et d'interdire la consommation dans les lieux publics et les lieux de travail.

Elle a toutefois lancé une consultation publique cette semaine pour éventuellement assouplir certaines règles, dont celles interdisant la consommation dans les lieux publics.

Certains militants et élus municipaux qui estimaient que l'approche du gouvernement sur cette question était trop restrictive, se réjouissent de la nouvelle et se montrent optimistes.

Abi Roach, la propriétaire du HotBox Cafe à Toronto, dit se battre en ce sens depuis six ans.

Selon elle, les règles actuelles pousseront les personnes qui ne peuvent pas consommer de cannabis chez elles à le faire dans des parcs ou dans leurs voitures, ce qui serait problématique.

Le conseiller municipal de Toronto, Jim Karygianis croit que la province doit proposer des règles claires pour mieux contrôler ce genre d'établissement, s'assurer que les clients ont l'âge légal et garantir la sécurité des employés.

« Un endroit comme ça est une formidable alternative du moment que c'est légiféré et réglementé », dit-il.

Andrew Rudyk, le porte-parole du procureur général de l'Ontario, Yasir Naqvi, précise que la province ne compte pas mettre en place ces changements dans l'immédiat. « C'est l'occasion de recueillir des avis [...] sur les possibles prochaines étapes après la légalisation », dit-il dans une déclaration écrite.

La province recueillera l'avis du public jusqu'au 5 mars sur le site du Registre de la réglementation de l'Ontario.

Plus d'articles