Retour

L'Ontario devra dévoiler les montants facturés par les médecins à l'Assurance-santé

Les Ontariens pourraient bientôt avoir accès à une liste qui révèlera les sommes facturées par les médecins à l'Assurance-santé de la province.

Le Commissariat à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario a rendu une décision cette semaine dans laquelle il oblige le gouvernement à rendre publique la liste des 100 médecins qui facturent les montants les plus élevés à la province.

Informations personnelles?

Depuis plusieurs années, les médecins refusent qu'une telle liste soit publiée, estimant qu'elle contiendrait des informations personnelles.

Dans sa décision, l'arbitre du bureau du commissaire, John Higgins, affirme cependant que ces informations ne sont pas « de nature personnelle en soi ».

Cette décision intervient alors que les médecins et le gouvernement négocient âprement sur les honoraires des médecins.

Le gouvernement se pliera à la décision

Le gouvernement pourrait faire appel de la décision en cour, mais la première ministre, Kathleen Wynne, assure que la province ne le fera pas.

« Je ne vais pas remettre en question ce qu'a dit le Commissariat à l'information et à la protection de la vie privée », a-t-elle affirmé vendredi à Ottawa.

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a jusqu'au 8 juillet pour publier la liste.

Il s'agit d'un changement de ton pour le gouvernement qui refusait jusqu'à présent d'accéder aux demandes d'accès à l'information des médias qui réclamaient la liste des médecins qui facturent le plus d'honoraires à l'Assurance-santé.

Les médecins prêts à contester

L'Association médicale de l'Ontario ne baisse toutefois pas les bras. Elle compte étudier ses options, notamment celle de demander une révision judiciaire, ce qui pourrait retarder ou empêcher la publication de la liste.

« Nous continuons de dire que de dévoiler les factures sans contexte ne donne pas au public une idée adéquate, et pourrait entraîner une confusion entre ce que les médecins facturent et leurs revenus », dit Virginia Walley, présidente de l'OMA dans un courriel.

En Colombie-Britannique et au Manitoba, une telle liste est rendue publique depuis plus de 20 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine