Retour

L'Ontario donne les détails de la vente partielle d'Hydro One

Le gouvernement Wynne a annoncé les prochaines étapes de la vente partielle d'Hydro One. La province a déposé un prospectus détaillant les activités de la société d'État, ainsi que ses activités et perspectives d'avenir, auprès de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (CVMO) et des autres commissions canadiennes de valeurs mobilières.

Une fois que le prospectus sera revu par la CVMO, Hydro One lancera des activités de marketing et des consultations financières afin de fixer le prix des actions.

L'Ontario espère obtenir 9 milliards de dollars avec la vente de 60 % des actions de Hydro One. La province retiendrait au moins 40 % des actions et aucun autre actionnaire n'est autorisé à détenir plus de 10 %. La société d'État détient le réseau de transmission de la province et sert de distributeur d'électricité pour 1,4 million de clients, dont la majorité qui se trouve dans des régions rurales et éloignées.

La première ministre Kathleen Wynne affirme que l'argent qui sera généré par cette vente partielle est nécessaire afin d'investir dans les infrastructures. La province propose des projets, dont un programme pour le transport en commun, sur 10 ans d'une valeur de 130 milliards de dollars.

Les deux partis d'opposition sont contre la privatisation d'Hydro One. Ils affirment que la vente partielle de la société d'État va entraîner une hausse du prix de l'électricité en Ontario.

Les huit bureaux indépendants de l'Assemblée législative, dont celui de l'ombudsman et de la vérificatrice générale, se sont aussi prononcés contre la vente d'Hydro One, craignant que la compagnie devienne moins transparente.

Plus d'articles

Commentaires