Retour

L’Ontario et sa vérificatrice en désaccord sur l’ampleur du déficit

Le gouvernement ontarien affiche un déficit de 991 millions de dollars l'an passé, soit 3,3 milliards de moins que ce qui était prévu dans le budget de 2016. Ces chiffres, contenus dans les comptes publics publiés jeudi, sont toutefois contestés par la vérificatrice générale Bonnie Lysyk.

Le gouvernement explique ses résultats financiers par l’augmentation de ses revenus, la réduction de ses dépenses et des intérêts moins élevés sur sa dette.

Les libéraux comptent toujours atteindre l’équilibre budgétaire cette année.

La vérificatrice générale n’est pas d’accord avec deux pratiques comptables du gouvernement. Elle considère que la province sous-estime son déficit de 1,4 milliard de dollars.

Bonnie Lysyk pense que le gouvernement ne devrait pas inclure dans ses actifs le surplus des régimes de retraite des enseignants et du Syndicat des employés de la fonction publique, parce qu’il ne peut accéder à cet argent unilatéralement.

La vérificatrice considère aussi que la province ne devrait pas non plus intégrer les actifs et les passifs des comptes du marché de la Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité.

Elle estime que ces façons de faire ne sont pas conformes aux normes comptables canadiennes pour le secteur public.

Déjà l’an dernier, la vérificatrice avait critiqué l’intégration du surplus des deux régimes de retraite aux états financiers. Un groupe d’experts avait cependant donné raison au gouvernement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine