Le gouvernement de l'Ontario nie vouloir imposer une taxe sur Netflix, à la suite d'une sortie de Stephen Harper sur le service de distribution en ligne.

Dans une vidéo diffusée mercredi, le chef conservateur Stephen Harper a affirmé que plusieurs politiciens ont demandé à son gouvernement d'imposer une taxe sur Netflix et sur d'autres services numériques de distribution.

Le ministre ontarien du Tourisme, de la Culture et du Sport, Michael Coteau, se défend maintenant d'avoir l'intention d'imposer une telle taxe.

Le gouvernement ontarien affirme que son point de vue sur la question est le même depuis l'automne. « C'est irresponsable de la part du gouvernement conservateur de Harper d'induire le public en erreur sur notre position », peut-on lire dans la déclaration écrite du ministère. 

En mars, Michael Geist, professeur à l'Université d'Ottawa et spécialiste du droit et des technologies, a écrit que l'Ontario faisait partie de ceux qui penchaient en faveur d'une taxe.

Plus d'articles

Commentaires