Retour

L’Ontario met en veilleuse les nouveaux projets d’énergie renouvelable

Jugeant que l'Ontario a déjà suffisamment d'électricité, le gouvernement provincial suspend les futurs grands projets d'énergie solaire et éolienne, notamment.

Un texte de Julie-Anne Lamoureux

Le ministre de l'Énergie, Glenn Thibeault, indique que des économies de près de 4 milliards de dollars seront ainsi réalisées.

Ceci équivaut à une réduction de 2,45 $ en moyenne pour un consommateur d'électricité résidentiel.

Le ministre Thibeault dit s'appuyer sur un rapport de planification publié le 1er septembre par la Société indépendante d'exploitation du réseau électrique. Le rapport indique que l'approvisionnement en électricité pour la prochaine décennie est adéquat et fiable et permettra de répondre à la demande.

Le gouvernement annule donc l'achat de 1000 mégawatts d'énergie renouvelable.

Les libéraux renoncent à des grands projets, mais ceci n'affecte pas les programmes pour les résidents qui aimeraient améliorer l'efficacité énergétique de leur maison.

Sujet épineux

Il n'en demeure pas moins que les libéraux se font critiquer depuis des mois sur les factures d'électricité élevées qui accablent les Ontariens.

La première ministre Kathleen Wynne a été huée la semaine dernière, entre autres, durant le concours de labour à Minto, lorsqu'elle a parlé des factures d'électricité.

Au début septembre, les libéraux ont perdu l'élection partielle dans la circonscription de Scarborough-Rouge River à Toronto, une circonscription pourtant jugée comme un château fort. Kathleen Wynne avait alors reconnu qu'il fallait faire plus pour soulager les Ontariens.

Les conservateurs réclament la fin des contrats d'énergie renouvelable depuis des années.

Deux autres élections partielles sont à venir, notamment celle dans Ottawa-Vanier à la suite du départ de Madeleine Meilleur. Il s'agit d'un autre bastion libéral, où l'ancien ombdusman André Marin est candidat pour les conservateurs.

Les libéraux sont talonnés tous les jours à l'Assemblée législative sur le prix de l'électricité dans la province. Ils ont annoncé lors du discours du Trône qu'une réduction de 8 % sur les factures entrerait en vigueur le 1er janvier, et ce, de façon permanente. La réduction atteindra 20 % pour le milieu rural.

Le gouvernement entame par ailleurs des consultations pour élaborer le nouveau plan énergétique à long terme de la province. L'objectif est de trouver d'autres économies pour les consommateurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine