Retour

L’Ontario vend d’autres actions d’Hydro One

Le gouvernement ontarien espère recueillir de 1,7 à 2 milliards de dollars grâce à la mise en vente ce matin à la Bourse de Toronto d'une deuxième tranche d'actions du distributeur d'électricité Hydro One.

Quelque 72,4 millions d'actions ont été offertes au coût initial de 23,65 $ chacune, ce qui devrait rapporter 1,7 milliard à la province.

Le gouvernement accorde également aux preneurs fermes la possibilité d'acheter 10,8 millions d'actions additionnelles, faisant monter les recettes totales à près de 2 milliards, si toutes ces actions sont vendues au cours des 30 prochains jours.

La première ministre Kathleen Wynne a défendu à nouveau ce matin la privatisation partielle d'Hydro One, disant que la mesure était nécessaire pour financer les projets de son gouvernement.

Après cette deuxième vague de privatisation, l'Ontario détiendra environ 70 % des actions d'Hydro One.

En novembre dernier, la province avait vendu une première tranche d'actions d'Hydro One, au prix de 21,50 $, dans le cadre de la plus importante privatisation d'une société d'État au Canada depuis 20 ans.

Bonne solution?

Le gouvernement veut vendre jusqu'à 60 % d'Hydro One, de quoi générer environ 9 milliards.

Les critiques affirment qu'il s'agit d'une vente à sacrifice qui va priver l'Ontario de dividendes annuels, en plus d'entraîner une hausse de la facture d'électricité des abonnés. Le gouvernement assure, quant à lui, que la Commission de l'énergie de l'Ontario continuera à réglementer les tarifs.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine