Retour

L’Ontario veut créer des zones « protégées » autour des cliniques d'avortement

En Ontario, les manifestants antiavortement ne pourront plus s'installer à proximité des cliniques d'avortement ni manifester près des lieux de résidence des gens qui travaillent à offrir ces services de santé si un nouveau projet de loi est adopté.

Le procureur général Yasir Naqvi a déposé un projet de loi pour créer des zones tampons d’un rayon de 150 mètres autour des cliniques. Ces zones seraient désignées dans le but de protéger les femmes qui veulent avoir accès à ces services.

Les employés de ces cliniques ainsi que tous les travailleurs de la santé qui offrent ce service auraient aussi droit à un rayon de 150 mètres autour de leur lieu de résidence.

Les gens qui ne respecteraient pas cette règle s’exposeraient à des amendes d’un maximum de 5000 $ ainsi qu'à six mois de prison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine