Retour

L'Outaouais a attiré 72 nouveaux médecins en 2017 et 2018

Le recrutement de médecins en Outaouais en 2017 a atteint un sommet. En tout, 43 nouveaux médecins de famille ont été recrutés par rapport à 2016, 20 pour l'année 2017 et 23 pour l'année 2018. Trois des nouveaux médecins de cette année sont encore en processus de recrutement.

Un texte de Chantal Payant

Ces résultats permettent au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais d'atteindre la cible de 20 nouveaux médecins allouée à la région par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSSQ) en 2017 et de s'approcher de la cible de 24 nouveaux médecins en 2018.

Par ailleurs, selon le CISSS de l'Outaouais, 15 nouveaux spécialistes ont déménagé leurs pénates dans la région l'an dernier et 14 nouveaux spécialistes ont été recrutés pour 2018.

Des 35 nouveaux médecins généraliste et spécialistes arrivés en Outaouais l'an dernier, cinq sont des médecins détenant un permis restrictif, c'est-à-dire qu'ils viennent de l'étranger.

Selon le Collège des médecins du Québec (CMQ), il y avait, au 31 décembre 2017, 702 médecins actifs en Outaouais, 409 généralistes, 263 spécialistes et 30 médecins étrangers détenant un permis restrictif.

Selon le directeur des services professionnels du CISSS de l’Outaouais, Dr Guy Morissette, un effort dans le recrutement de médecins diplômés hors Québec a été fait dans les dernières années. Le CISSS de l’Outaouais est aussi présent dans tous les salons de recrutement et des séjours en Outaouais sont aussi offerts pour faire connaître la région.

« C’est comme ça à la grandeur du Québec. Ce n’est pas nécessairement relié à la rémunération des omnipraticiens. Les efforts de recrutement sont continus. On utilise plusieurs techniques », a déclaré Dr Morissette.

Manque de spécialistes

Le recrutement de spécialistes est toutefois plus difficile.

Selon les plans d'effectifs médicaux en spécialité du MSSSQ, en date du 19 décembre 2017, même si le CISSS de l'Outaouais a réussi à attirer 29 nouveaux spécialistes depuis 2017, il manque encore 19 spécialistes dans la région en 2018.

Les besoins sont criants, entre autres en gériatrie, en médecine d'urgence et en rhumatologie.

Au CISSS de l'Outaouais, la porte-parole Geneviève Côté indique par voie de courriel que l'organisme travaille « constamment à recruter les spécialistes dont on a besoin, mais nous sommes, entre autres, limités par le nombre de médecins spécialistes qui obtiennent leur diplôme d'année en année ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards