Retour

L'Université d'Ottawa examine la possibilité d'une interdiction totale de la cigarette

L'Université d'Ottawa envisage une interdiction de fumer sur l'ensemble de son campus. Les responsables reconnaissent toutefois que l'application d'un tel règlement posera des défis en raison de sa situation géographique, dans le centre-ville de la capitale nationale.

L'Université McMaster à Hamilton, en Ontario, a annoncé la semaine dernière qu'elle interdirait la cigarette sur tous ses campus à compter du 1er janvier 2018.

L'Université d'Ottawa est maintenant tentée de lui emboîter le pas. Un sondage mené au printemps a révélé que 69 % des étudiants et du personnel interrogés sont en faveur d'une interdiction complète du tabagisme, a expliqué le directeur de la gestion des risques, Michael Histed.

Les responsables estiment que le campus est déjà à 80 % sans fumée, en raison de la restriction concernant le tabagisme dans un rayon de 9 mètres autour des bâtiments.

L'école de médecine de l'université à l'Hôpital d'Ottawa sera également sans fumée lorsque l'Ontario interdira le tabac dans tous les hôpitaux l'année prochaine.

Des défis

Michael Histed reconnaît par contre que l'interdiction pourrait être difficile à appliquer.

« L'application de la loi est toujours un gros problème. Nous sommes un campus public, nous sommes situés au centre-ville, nous n'avons pas de murs et nous ne sommes pas un campus fermé », a-t-il souligné. « Alors comment allons-nous régler ces problèmes? »

Beaucoup de questions restent à résoudre, notamment la possibilité de donner des amendes aux personnes prises en train de fumer sur le campus.

M. Histed admet également que la façon dont cette politique sera appliquée aux consommateurs de marijuana médicale représentera un autre défi.

« C'est certainement quelque chose qui est à l'étude », a-t-il affirmé.

Révision des politiques pour le Collège Algonquin et l'Université Carleton

Le Collège Algonquin ne compte pas revoir sa politique relative à l'usage du tabac, qui interdit actuellement de fumer à moins de 15 mètres des bâtiments. Une révision obligatoire de cette politique est prévue le 21 mai 2019.

De son côté, l'Université Carleton affirme qu'aucune discussion officielle visant à interdire complètement l'usage du tabac sur son campus n'a été entamée. La révision obligatoire de sa politique à ce sujet devrait avoir lieu en octobre 2019.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine