Retour

L'Université d'Ottawa signe l'Engagement de Montréal

L'Université d'Ottawa devient la première université canadienne à signer l'Engagement de Montréal sur le carbone.

En apposant sa signature sur ledit document, l'établissement promet non seulement de mesurer, chaque année, la quantité d'émissions de gaz à effet de serre (GES) que produit chacune de ses acquisitions, mais à rendre ces informations publiques.

Le but de cet engagement est d'utiliser les données recueillies, d'établir des cibles de réduction de l'empreinte carbone et de mettre sur pied une stratégie pour atteindre ces cibles.

Cette annonce survient à quelques jours de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui se tiendra à Paris.

« Je suis fier de voir l'Université d'Ottawa s'engager dans cette voie. Nous savons qu'il est possible d'obtenir de bons rendements pour nos placements tout en étant respectueux de l'environnement », a déclaré Allan Rock, recteur et vice-chancelier par voie de communiqué.

La seule autre université nord-américaine à s'être engagée envers ce protocole est celle de Californie.

Engagement de Montréal sur le carbone

L'Engagement de Montréal est une initiative internationale, lancée le 25 septembre 2014, à Montréal, dans le cadre de la montréal  (PRI) des Nations unies.

D'ici la Conférence de Paris, le PRI espère obtenir la signature d'investisseurs dont les portefeuilles totalisent 3000 milliards de dollars. Plus le portefeuille des sociétés d'investissements est gros, plus grand devient l'engagement de réduire la quantité de GES.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine