Retour

L'UQO se réjouit de la décision concernant son règlement sur les ressources informatiques

L'Université du Québec en Outaouais (UQO) se dit satisfaite, mardi, de la sentence rendue plus tôt ce mois-ci par un tribunal d'arbitrage concernant son récent Règlement d'utilisation des ressources informatiques et de télécommunication, adopté en 2011.

« On ne peut pas fonctionner sans avoir quand même des règles qui assurent la sécurité et l'intégrité des services informatiques », a réagi le directeur des communications et du recrutement à l'UQO, Gilles Mailloux.

Certains étudiants et membres du personnel enseignant avaient jugé ce règlement excessif et intrusif. Il avait donc fait l'objet d'un grief de la part du Syndicat des professeures et professeurs de l'UQO.

Dans sa sentence, l'arbitre de grief Pierre Lajoie souligne que le règlement n'est pas contraire aux droits des professeurs.

Il ordonne toutefois à l'UQO d'en modifier certains articles (8.4 et 8.5), notamment en ce qui a trait aux sanctions, afin de se conformer à la convention collective des employés.

« Les correctifs requis seront apportés dans les plus brefs délais », soutient Gilles Mailloux.

De son côté, le syndicat dit être toujours en train d'analyser le dossier. Le conseil syndical doit d'ailleurs examiner cette sentence le 14 septembre.

Par courriel, il précise toutefois que les implications de la décision sont immenses pour les professeurs « au regard de leurs capacités à assurer la confidentialité des données de recherche ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine