Retour

L'UQO va revoir son processus de plaintes en matière de harcèlement sexuel

Radio-Canada a appris que l'Université du Québec en Outaouais va revoir son processus de traitement des plaintes, en matière de harcèlement sexuel. L'objectif est de simplifier la tâche aux victimes, afin d'encourager les dénonciations.

L'UQO a renouvelé sa politique contre le harcèlement sexuel en 2012, mais depuis, aucune plainte n'a été déposée.

Le processus est-il trop complexe? C'est ce que croit la présidente de l'Association générale des étudiants de l'UQO.

Un comité visant à améliorer le processus vient tout juste d'être formé , il est composé du secrétaire général de l'université, de membres de la direction, de professeurs, de chargés de cours, et d'étudiants.

La sexualité à l'université

Parallèlement à cette initiative, six universités, dont l'UQO, participent à une importante recherche sur la sexualité à l'université.

L'enquête sexualité, sécurité et interactions en milieu universitaire invite les membres des communautés universitaires à remplir un questionnaire en ligne.

Les résultats de la recherche seront utilisés lors de la redéfinition de la politique en matière de harcèlement sexuel de l'UQO.

Avec les informations de Catherine Lanthier

Plus d'articles