Retour

La CCN veut encourager les enfants à ouvrir des kiosques sur ses promenades

Il y a près d'un an, l'histoire des deux fillettes qui avaient dû fermer leur kiosque de limonade faute de permis avait provoqué un véritable tollé dans la région. La Commission de la capitale nationale (CCN) espère aujourd'hui tourner la page grâce à un nouveau programme pour jeunes entrepreneurs.

Au début du mois de juillet dernier, Eliza Andrews, sept ans, et Adela Andrews, cinq ans, montaient un kiosque de limonade entre les promenades Colonel By et Echo afin d’amasser des fonds pour un camp de vacances.

Les deux soeurs avaient cependant été contraintes de mettre la clé sous la porte plus vite que prévu, lorsqu’un agent de la CCN leur a indiqué qu’elles ne pouvaient se trouver sur la propriété de l’organisme fédéral si elles n’avaient pas de permis.

L’histoire avait provoqué l’indignation sur les médias sociaux et la CCN avait fini par reconnaître que la « situation aurait pu être gérée différemment ».

L’organisme fédéral espère maintenant effacer cette controverse grâce un projet pilote pour jeunes entrepreneurs.

Les jeunes de 5 à 17 ans qui s'inscriront au programme recevront un permis qui leur permettra de tenir un kiosque le long des pistes cyclables de la CCN sans frais, pendant trois dimanches. Une formation d'entrepreneuriat facultative leur sera également offerte, en partenariat avec l'organisme JA Ottawa.

Le gestionnaire principal des sentiers de la Commission de la capitale nationale (CCN), Bruce Devine, a expliqué que l’histoire des Andrews avait montré qu’un « besoin » existait pour un tel programme.

Le père d’Eliza et d’Adela, Kurtis Andrews, a félicité ce nouveau programme. « C’est bien de voir qu’ils ont changé leur fusil d’épaule et qu’ils encouragent maintenant ce genre d’activité », a-t-il déclaré.

Les deux soeurs feront partie du programme lancé par la CCN. « Elles en parlent déjà et sont très enthousiastes », a ajouté M. Andrews.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine