Retour

La chaîne Sweet Jesus nie vouloir offenser les croyants

La compagnie de glaces Sweet Jesus (Doux Jésus) de Toronto reconnaît que son nom peut « ne pas plaire » à certains, mais assure que son intention n'est « pas de manquer de respect » à qui que ce soit.

Une pétition en ligne accuse la chaîne, qui compte plusieurs succursales dans la région de Toronto ainsi qu’à Ottawa, à Edmonton et à Baltimore aux États-Unis, d’être blasphématoire.

« Choisir le nom de notre Seigneur pour une marque de crème glacée molle, c’est très offensant et révoltant », clame la pétition sur le site de CitizenGO, qui a été signée par plus de 8000 personnes.

Le cofondateur de Sweet Jesus, Andrew Richmond, rétorque que le nom de l’entreprise fait simplement référence à l’expression populaire (doux Jésus) décrivant la « réaction » de « joie, de surprise et d’incrédulité » qu’ont souvent les clients en goûtant ses produits.

Plus d'articles