Retour

La communauté d'Ottawa se mobilise pour faire renaître le café Daily Grind

21 octobre dernier, les édifices abritant le populaire café Daily Grind, trois autres commerces et des logements de la rue Somerset s'envolent en fumée. Un épais panache de fumée est visible de partout au centre-ville d'Ottawa. Les pompiers déclenchent la quatrième alarme.

Quelques semaines plus tard, des membres de la communauté se mobilisent pour faire renaître de leur cendre les édifices du coin Somerset et Percy. Un fonds d'aide d'urgence a été mis sur pied par des voisins et des gens d'affaires du coin.

Au total environ 2000$ et des dizaines de sacs de vêtements et d'items ménagers ont été recueillis dimanche pour les sinistrés. 

Une dizaine d'artistes se sont aussi produits au parc Dundonald à l'occasion d'un concert- bénéfice. 

Tous les dons amassés seront remis aux propriétaires des quatre entreprises touchés par l'incendie, soit le café Daily Grind, le marché Shiraz, la boulangerie Middle East et la boutique Dark Cloud Tatoo. Une partie des dons sera également redistribuée aux quatre résidents, qui ont depuis été jetés à la rue.

Une mobilisation qui touche Kyle Ratchford, employé du Daily Grind depuis plus de deux ans. 

« Il y a un morceau de moi dans ces débris », ajoute-t-il.

Après l'incendie, les dommages avaient été évalués à plus d'un million de dollars. Les propriétaires et locataires avaient tout perdu.

La conseillère du quarter Somerset, Catherine McKenney, indique les gens du quartier ont hâte de retrouver leurs commerces favoris. 

« Il ne se passe pas une journée sans que les gens du quartier me disent à quel point ils aiment ces magasins. J'ai parlé avec le propriétaire du bâtiment peu de temps après l'incendie, et il a l'intention de rebâtir le plus tôt possible », précise la conseillère. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine