Retour

La communauté haïtienne d'Ottawa inquiète de l'impact d'Irma dans son pays d'origine

Le passage de l'ouragan Irma au large de la côte nord de l'île d'Hispaniola sème l'inquiétude chez les résidents d'origine haïtienne de la région d'Ottawa et de Gatineau.

Dans le quartier Vanier, dans l'est d'Ottawa, des commerçants d'origine haïtienne surveillent de près la situation dans leur pays d'origine.

Cirvelt Toussaint, le propriétaire d'un salon de coiffure, rappelle que le petit pays, qui partage son île avec la République dominicaine, ne s'est pas encore remis du passage de l'ouragan Matthew l'année dernière.

« On espère que ça ne se passe pas [de façon] aussi dramatique qu'on en parle, parce qu'Haïti n'est pas préparé, n'a pas assez de ressources, de capacité de supporter deux ouragans de cette ampleur » craint-il.

Gisnie Supplice, propriétaire d'un restaurant dans le même quartier, est originaire du nord d'Haïti, là où l'ouragan Irma risque de faire des dégâts. Elle craint le pire et souhaite ardemment une intervention rapide du gouvernement haïtien.

« Économiquement parlant, le peuple est déjà à terre. Et vivre des catastrophes comme ça, comment ils vont faire pour s'en sortir? » se demande Mme Supplice. « Est-ce qu'ils ont les ressources? Est-ce que le gouvernement sera capable de répondre aux besoins du peuple face à ces catastrophes-là? C'est inquiétant! »

Des abris temporaires ouverts dans le nord du pays

L'ambassadeur d'Haïti au Canada est également inquiet. Frantz Liautaud affirme que son gouvernement a mobilisé toutes les ressources à sa disposition pour venir en aide aux éventuels sinistrés.

« J'ai beaucoup d'appréhension », confie-t-il. « Après Matthew [...] qui avait ravagé la partie sud d'Haïti, maintenant on est menacé dans la partie nord. Vous savez, le pays est en alerte rouge depuis 24 heures. »

M. Liautaud souligne toutefois qu'Haïti peut compter sur l'aide des forces de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti, qui sont encore sur place et qui pourront intervenir au besoin.

Le Canada prêt à aider

L'ambassadeur du Canada en Haïti, qui vient tout juste d'entrer en poste, André Frenette, a indiqué à l'émission Les Matins d'ici que le gouvernement haïtien a envoyé des avis aux citoyens dans le nord du pays et ouvert des abris temporaires.

M. Fréchette a aussi précisé que le gouvernement canadien est prêt à donner un coup de main en cas de demande des autorités haïtiennes.

« Les infrastructures sont faibles en Haïti », a-t-il souligné. « Donc, il faut prévoir ça et le Canada demeure prêt à offrir toute assistance possible et nécessaire dans les prochaines heures, les prochains jours. »

Entre-temps, l'ambassadeur canadien dit garder contact avec les ressortissants haïtiens par les médias sociaux.

Avec les informations de la journaliste Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Commentaires