Retour

La construction d'une nouvelle école primaire débute dans le secteur d'Aylmer

Une nouvelle école primaire ouvrira ses portes dans le secteur d'Aylmer, à Gatineau, d'ici un an. La Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) a procédé vendredi à la première pelletée de terre de ce projet de plus de 18 millions de dollars.

Le chantier est au milieu d'un boisé dans l'ouest du secteur, au 245, rue du Raton-Laveur. L'ensemble résidentiel qui entourera l'école 035 ne commencera qu'une fois la construction complétée.

Selon le conseiller du district de Lucerne, Mike Duggan, c'est une façon d'éviter de revivre la controverse entourant le projet d'école de la Forêt, qui a remplacé le parc Clétrem et divisé les résidents du quartier. Plusieurs citoyens n'étaient pas d'accord avec le choix du lieu, craignant notamment les répercussions environnementales engendrées par les travaux.

« Cette fois-ci, on a appris de nos erreurs de planification, disons. On construit l'école avant de construire les maisons », a souligné M. Duggan.

Des besoins grandissants

Cette nouvelle école ne comble qu'une partie des besoins actuels dans le secteur d'Aylmer, un secteur en plein essor.

« Cette école qui va accueillir plus de 600 élèves va aider entre autres pour toutes les familles qui vont s'installer dans le quartier. Mais comme on ajoute des familles dans le quartier, le besoin continue d'augmenter », a indiqué le député provincial de Pontiac, André Fortin.

Le futur établissement comptera quatre classes de niveau préscolaire et vingt-quatre de la première à la sixième année. Près de 17 millions de dollars viennent du gouvernement.

Trois autres écoles, deux de niveau secondaire et une de niveau primaire, viendront s'ajouter dans l'ouest de la ville. Le financement de Québec a déjà été accordé, mais il reste à trouver les terrains où elles pourront s'installer. Des négociations se poursuivent avec la Ville de Gatineau, mais aucune entente n'a encore été conclue.

D'après un reportage de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires