Retour

« La faim ne prend pas de vacances » : des banques alimentaires veulent des dons pendant l'été

La banque alimentaire Moisson Outaouais et la Banque d'alimentation d'Ottawa invitent les membres du public à faire des dons en été, saison où ils tendent à baisser, même si les besoins des plus démunis demeurent criants.

« C’est vraiment dur pour nous pendant l’été. Beaucoup de personnes ne pensent pas à nous pendant l'été », explique la directrice des communications et du développement à la Banque d'alimentation d’Ottawa, Rachel Wilson.

Elle note que la banque alimentaire dépensera tout de même 535 000 $ pour acheter de la nourriture.

La banque alimentaire de la capitale aide 38 000 personnes par mois. De ce nombre, 35 % sont des enfants. Mme Wilson précise que beaucoup de familles dépendent de la banque pendant la saison estivale parce que les programmes alimentaires offerts dans les écoles ne sont plus disponibles.

« La faim ne prend pas de vacances », affirme la gestionnaire des communications et des collectes de fonds chez Moisson Outaouais, Marie-Michèle Barrette.

Elle ajoute que sa banque alimentaire manque d’aliments en conserve. Son organisme vient en aide à 8000 personnes par mois et distribue des ressources à quelque 38 organismes communautaires.

Rachel Wilson et Marie-Michèle Barrette soulignent que les banques alimentaires n'ont pas de campagnes officielles de collecte de fonds.

Elles précisent que les dons en argent sont préférables pour les banques alimentaires.

Avec les informations de Dominique Degré

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fume un joint?