Retour

La fermeture de l'Opéra Lyra coûte cher au CNA

Six semaines après l'annonce de la suspension de ses activités, on apprend que l'Opéra Lyra d'Ottawa a laissé une dette de près d'un million de dollars au Centre national des arts (CNA).

La directrice des communications et des affaires publiques du CNA, Rosemary Thompson, précise que le montant s'élève à 944 547 $.

Au total, la maison d'opéra a laissé une dette d'un peu plus de 1,1 million de dollars à sa dizaine de créanciers. L'Opéra Lyra devait notamment 17 000 $ au quotidien Ottawa Citizen en publicité impayée.

Le 16 novembre dernier, le conseil d'administration avait annoncé la mise en faillite d'Opéra Lyra, après avoir tenté de trouver de nouvelles sources de financement. 

Selon le syndic de faillite Ginsberg Gingras, certains des créanciers se partageront le seul actif disponible, soit 60 000 $.

Des années de difficultés financières

L'Opéra Lyra connaissait des problèmes financiers depuis plusieurs années. En 2011, un nouveau conseil d'administration avait pris les rênes avec comme objectif de redresser les finances.

Le 14 octobre dernier, la maison d'opéra annonçait la fin de ses activités, mettant abruptement fin à sa 31e saison. Par voie de communiqué, l'Opéra Lyra avait fait savoir que ses revenus ne suffisaient plus à couvrir ses dépenses.

La baisse de la vente de billets figurait notamment parmi les importants défis financiers, tout comme la réduction des subventions fédérales et provinciales.

Plus d'articles

Commentaires