Retour

La gestion des Marchés By et Parkdale laisse à désirer selon le vérificateur général de la Ville d'Ottawa

Dans son rapport 2016, le vérificateur général de la Ville d'Ottawa, Ken Hughes, souligne plusieurs lacunes dans la gestion interne des Marchés By et Parkdale.

Ken Hughes note que les contrôles internes sont insuffisants, et, entre autres, que des factures sont payées sans pièces justificatives.

Mais plus important, le rapport note que les recettes des deux Marchés sont en chute libre depuis les cinq dernières années.

Dans sa présentation au Comité municipal de la vérification, Ken Hughes a indiqué que « les renseignements n’étaient pas assez fiables pour que l’équipe de vérification détermine si les recettes sont consignées avec exactitude et dans leur intégralité. Les confirmations demandées à l’externe sont demeurées sans réponse. »

Par ailleurs, la vérification de Ken Hughes a permis de constater que les gestionnaires des deux Marchés font preuve de laxisme dans la manipulation des fonds et dans la gestion des baux.

La direction générale de la Ville d'Ottawa a indiqué vouloir apporter des changements importants à la gestion des marchés l'an prochain.

Quelques bonnes notes

Mais tout n'est pas noir dans ce rapport 2016.

Le vérificateur général soutient que la Ville est sur la bonne voie dans sa transition vers un réseau de train léger.

Ken Hughes conclut également que le système de lecture automatisée des compteurs d'eau est une réussite.

Au total, le vérificateur général s'est penché sur 6 secteurs en 2016, dont le service de guichet unique Service Ottawa et les services environnementaux.

Il a fait 32 recommandations à l'administration municipale qui ont toutes été acceptées.

Plus de détails à venir

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine