Retour

La légalisation de la marijuana inquiète des experts en abandon du tabagisme

La légalisation du cannabis cette année n'aidera pas la cause de l'abandon du tabagisme, selon des dizaines d'experts réunis à Ottawa samedi pour parler de stratégies pour réduire cette dépendance.

C'est 16,9 % de la population canadienne qui se qualifiait en 2016 comme fumeur, selon Statistique Canada. Une nette baisse par rapport à il y a 20 ans, alors qu'on parlait plutôt de 30 %.

Mais il sera de plus en plus difficile de faire baisser ce taux. D'une part, les fumeurs seraient réfractaires aux mesures de santé publique mises en place. De l'autre, les experts s'entendent pour dire que la légalisation de la marijuana sera un défi supplémentaire dans la lutte contre le tabagisme.

« Pour plusieurs, le défi d'arrêter de fumer sera plus compliqué, parce qu'ils utilisent du tabac pour fumer de la marijuana. Donc, essayer d'arrêter de fumer du tabac tout en utilisant de la marijuana peut être plus difficile », a souligné Andrew Pipe, médecin à l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa.

La marijuana entraîne moins de dépendance que la cigarette et que d'autres drogues, selon plusieurs spécialistes, qui s'inquiètent quand même de ses effets néfastes sur la santé.

Pendant que la lutte contre le tabagisme se poursuit partout au Canada, les regards sont maintenant tournés vers le gouvernement Trudeau qui sera sollicité pour financer une bataille sur deux fronts : les problèmes liés à la consommation du tabac et les conséquences qui découleront de la légalisation du cannabis.

Avec les informations d'Antoine Trépanier

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité