Retour

La lenteur du service Internet exaspère plusieurs citoyens de Hawkesbury

Des citoyens de Hawkesbury se plaignent de la lenteur du service Internet dans la ville. Des voix s'élèvent pour que les gros joueurs qui desservent le secteur, comme Bell et Cogeco, investissent dans leurs infrastructures.

S'il y a quelque chose qui irrite Carl Normand au plus haut point, c'est bien une connexion Internet lente. Mais comme il habite Hawkesbury, une communauté où les vitesses de téléchargement laissent souvent à désirer, il doit ronger son frein.

« Selon moi, en 2016, l'offre n'est pas adéquate. Les vitesses de téléchargement sont plus ou moins basses », précise M. Normand.

Une piètre performance qui peut rendre pénible le visionnement d'un film en ligne, selon lui. « Pendant un film de deux heures, le petit sablier qui apparaît disant que ça télécharge peut arriver quatre à cinq fois. »

Pour beaucoup de commerçants de Hawkesbury, la lenteur du service Internet est une bataille quotidienne. « Ce n'est pas se plaindre pour se plaindre là. C'est vraiment désuet », explique le garagiste Stéphane Bigras.

Ce dernier peut passer un temps fou à exécuter des tâches qui, en principe, devraient être plutôt simples à accomplir. L'installation d'un démarreur à distance, par exemple. « Quand je n'ai pas de connexion stable, c'est une histoire sans fin. Au lieu de me prendre deux minutes, ça peut me prendre une heure, une heure et demie. »

Des citoyens mécontents

Dans la communauté, la grogne est telle qu'une pétition en ligne exigeant « un service Internet de qualité » a été lancée au mois de janvier. La mauvaise humeur se fait ressentir jusqu'à l'hôtel de ville, selon la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois. « J'ai déjà eu des plaintes comme c'est là d'industries qui me disent que c'est très lent. »

L'homme d'affaires Lawrence Bogue, qui œuvre en informatique depuis plusieurs années, pense avoir trouvé la solution. Il propose d'utiliser une nouvelle technologie sans fil qui performe bien, même dans des environnements où il y a beaucoup d'arbres.

D'après un reportage de Denis Babin

Plus d'articles