Tout droit arrivé de Nantes, plus de 70 personnes feront vivre des bêtes géantes au centre-ville d'Ottawa.

Du 27 au 30 juillet, un cheval dragon cracheur de feu et une araignée se livreront un combat pendant quatre jours, en plein cœur d’Ottawa. L’araignée a choisi de s’y réfugier après avoir volé les ailes du cheval dragon.

« Le réveil de l’araignée est dû aux travaux faits en sous-sol pour fabriquer le train léger. Les travaux vont déranger l’araignée qui va sortir de terre. Le cheval dragon alerté par cette apparition va venir récupérer ses ailes. Les deux machines vont interagir, se rencontrer, se promener dans toute la ville et jouer avec le paysage et les visiteurs », a expliqué François Delarozière, directeur artistique de la compagnie française La Machine.

Mettre en scène des personnages d’une dizaine de mètres de haut au centre-ville nécessite beaucoup de planification. Deux ans d’essais et d’erreurs auront été nécessaires pour définir les lieux et le parcours de cette histoire

« Il a fallu repérer chaque feu rouge, chaque balcon, chaque virage. Évaluer si les machines peuvent passer sur certains ponts et certains parking », a noté M. Delarozière.

Pesant plus de 40 tonnes, chacune des machines sera contrôlée par 17 opérateurs. Puisque les créatures seront très près du public, la précision représente un défi.

« On a un directeur de manœuvre qui est là pour dire à tout le monde l’esprit que l’araignée doit avoir. Chaque manipulateur doit donner un peu de soi pour réussir à faire que l’araignée s’exprime », a mentionné Coline Feral, automaticienne d’une machine.

L’investissement de 3,5 millions de dollars devrait générer d’énormes retombées selon Ottawa 2017 et surtout laisser un souvenir impérissable à tout le public.

D’après un reportage de Marilou Lamontagne

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine